DOJO SHODOKAN VENDEE

35, allée Alain Gautier
Parc Actilonne
85340 Olonne sur Mer

Pour tous renseignements:

Morgan PRUVOST
Tél: 06 12 11 11 15
Mail: dojo@shodokan-kendo.com

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

TAI CHI CHUAN 

La pratique du taï chi chuan permet de discerner le jeu du yin/yang dans le corps. Travailler le vide et le plein, c’est apprivoiser ses aspects contrastés pour le plaisir. Euphorie du geste bien conduit, enthousiasme de la découverte…  un perpétuel ajustement qui active le Qi (Chi – énergie intérieure) et en fait sa qualité, entrain, bonne humeur, dynamisme.

Voilà en quelques mots le bonheur qu’entraîne cette pratique.

 

 

Entrainements dirigés par Ghislain LAURENT, eleve de Jean-Paul Allmang, Membre du Collège Européen du Yangjia Michuan Taïji Quan,et enseignant de Taï Chi Chuan depuis 1990

 

Initiation Le premier cours est gratuit et sans engagement.

Tarifs Cotisation à l’année 200 €

Cours adultes A partir de 17ans 

Lundi de 10h00 à 11h30 et de 18h30 à 20h00 

Mercredi de 10h00 à 11h30 

Tai Chi Chuan 

L’origine du taï chi chuan, art martial interne chinois est la plus ancienne pratique de défense à main nue (5000 à 3000ans avant J-C). Taïji (faîte suprême) dont le logo noir et blanc très connu représente le Yin et le Yang en perpétuel mouvement.

La pratique, suivant les techniques taoïstes de longue vie, se fait à vitesse très lente pour allier la respiration juste au mouvement juste.

«Concentrez-vous sur le développement de l’énergie pour atteindre le plus haut degré de souplesse» Laozi .

 

Le corps bouge, les articulations sont sollicitées sans violence, les muscles sont détendus, la verticalité perpétuellement recherchée, l’esprit est en paix.

Le pratiquant ne doit jamais aller au-delà de ce que son corps lui autorise. En Taï Chi, forcer est une incorrection.

Doucement le corps s’assoupli, les articulations se libèrent, les tendons se délient. Le travail des muscles par son effet de pompe, active et stimule naturellement les liquides (le sang, la lymphe). La pratique agit en régulateur tonique et calmant sans requérir d’effort physique et sans provoquer de fatigue. 

Si vous vous sentez un peu gauche et sans souplesse, dites-vous que cela constitue une raison de plus, et sans doute la principale, de pratiquer le taïji quan. L’adresse et la souplesse vous seront données par une patiente et attentive pratique, et vous n’avez dès lors plus à vous en soucier.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now